Un peu d’histoire

Ancienne pépinière du Domaine royal, on y retrouve encore fruitiers anciens, dont des cerisiers et des pommiers, en quantité, et arbres remarquables. Le Donderberg fait partie de l’ensemble constitué par les Jardins du Fleuriste et les serres du Stuyvenberg.

Laissé à l’état sauvage depuis plus de 50 ans, la nature (faune et flore) y a pleinement repris ses droits. Un poumon vert !

Années 30

Depuis 2013, la Régie Foncière de la Ville de Bruxelles, poussée dans le dos par le promoteur Delens, veut y ériger un projet hors-norme: des immeubles à appartements (50 logements), un établissement scolaire mammouth pour 670 élèves, un hall sportif semi-enterré (qui accueillera sur son toit une des cours de récréation (sic)) et 130 places de parking. 14.000 m² de surface bétonnée sur un site naturel et à valeur historique.

Alors que le Conseil d’Etat, au vu des irrégularités constatées, suspendait dans l’urgence les permis d’urbanisme d’HOP2, et que des voix au sein de la nouvelle majorité laissaient entendre une remise à plat du projet en concertation avec les habitants, la Régie n’attendant ni la décision finale du Conseil d’Etat, ni la concertation, a introduit en septembre 2019, parallèlement à la procédure HOP2 toujours en cours, une nouvelle demande de permis (HOP3) à peine corrigée à la marge, à la stupéfaction des riverains.

Les habitants du quartier Donderberg ont toujours cherché à être constructifs et sont ouverts à une utilisation raisonnée de cet espace. Le programme proposé par le promoteur, dense et aux forts impacts négatifs, ne s’adapte en revanche pas du tout à cette parcelle enclavée. D’autres projets d’intérêt collectif y auraient bien plus leur place, tout en respectant la nature et l’histoire des lieux.

Alors que d’aucuns militent pour l’ouverture du Domaine royal voisin, le Donderberg qui en faisait partie est, lui, directement en péril. Face aux multiples défis de l’urgence climatique, il va de notre responsabilité de préserver ces espaces en milieu urbain tant qu’ils puissent être sauvés. Sauvons le Donderberg !

Note : La commission de concertation a rendu son avis sur HOP3 début 2020. Le projet de création de l’école est maintenu mais les logements ne seront plus sur la partie nord du site mais le long de la rue des Horticulteurs

Un des arbres remarquables